Substance Blanche Télencéphalique Médiale

Les régions
Cliquez ici

First focus on non-cortical structures.

Telencephalic commissures:

  • corpus callosum made of, from rostral to caudal: rostrum (2), genu (3), body (1), isthmus (4) and splenium (5),
  • fornix (8), caudally attached to the corpus callosum and rostrally connected to it by the septum pellucidum (6),
  • anterior commissure (11).

Lateral (telencephalic) ventricle, laterally limited by the caudate nucleus (7) and connected to the third ventricle by the interventricular foramen (13).

Diencephalic structures:

  • thalamus (14), limited from the fornix (8) by the velum interpositum (9),
  • hypothalamus (15), ventrally bordered by the mammillary body (10) and optic chiasm (12).

Mesencephalon: tegmentum (16) anteriorly and quadrigeminal plate (20) posteriorly.

Metencephalon, from anterior to posterior:

  • pons (17),
  • fourth ventricle (19),
  • cerebellum : superior medullary velum (23), vermis (22), cerebellar hemisphere (21).

Myelencephalon or medulla oblongata (18).

Repérez les structures sulco-gyrales.

Les sillons principaux de la face médiale de l'hémisphère:

  • sillon cingulaire (1), continué dorso-posterieurement par son segment marginal (2),
  • extrémité dorsale du sillon central (3), mieux vu à la face latérale,
  • sillon subparietal (4),
  • fissure parieto-occipitale (5), connectée en avant et ventralement avec la fissure calcarine (6).

Ces sillons principaux limitent les  lobes et gyri suivants:

  • lobe frontal: face médiale du gyrus frontal supérieur (7, ou F1), entre sillons cingulaire (1, 2) et central (3),
  • gyrus cingulaire (8): limité dorsalement par les sillons cingulaire en avant (1) et subparietal (4) en arrière. Il est continué en arrière et ventralement par son isthme (9),
  • lobe parietal: face mediale du lobule pariétal supérieur ou precuneus (10, ou P1), limité par les sillons central (3) et subparietal (4), et les fissures parieto occipitale (5) et calcarine (6),
  • lobe occipital: cuneus (11, ou O6) dorsal à la fissure calcarine (6), et gyrus lingual (12, O5) ventral à cette dernière,
  • lobe temporal: face médiale (13).

Les sillons accessoires subdivisent ces lobes:

  • en frontal : sillon supraorbitaire (14), qui limite dorsalement le gyrus rectus (15),
  • en occipital :
    • sillon paracalcarin (16) dans le cuneus (11),
    • sillon lingual (17), dans le gyrus du même nom (12).

Le lobule  paracentral (18) est le  pli de passage supérieur entre les lobes frontal et parietal, autour de l'extrémité dorsale du sillon central (3).

Retirez le cortex rendu spongieux par la préparation au niveau des sillons en utilisant des curettes et éventuellement l'aspiration.

Identifiez les sillons limités par les fibres en "U" associatives courtes qui en connectent les deux berges:

  • calleux (2), qui contient l'indusium griseum (3),
  • central (12) et supraorbitaire (11),
  • cingulaire (1), continué par son segment marginal (4),
  • subparietal (5) et fissure parieto-occipitale (6),
  • fissure calcarine (7), sillons paracalcarin (10), lingual (9) et occipitopolaire (13),
  • collateral (8), lateral à la tête de l'hippocampe (14).

Utilisez une pince à disséquer fine et des spatules de bois pour retirer les fibres en "U" le long du sillon cingulaire.

Separez le cingulum (2) du corps calleux

Deux contingents de fibres sont alors visibles :

  • radiations calleuses (1), qui forment la partie latérale du corps calleux et ont un trajet radiaire vers la surface hémisphérique
  • cingulum (2), plus medial et longitudinal.

Reclinez le cingulum (1) d'avant en arrière pour identifier clairement les radiations calleuses (2).

Sectionnez le cingulum dorsalement au splenium du corps calleux (9) et retirez le. L'isthme cingulaire (10) est laissé en place.

Sectionnez la partie postero-ventrale du thalamus (12), pour montrer le corps du fornix (4), continué par sa jambe (crus) (5) puis par la fimbria (6).

Retirez progressivement la partie médiale du thalamus pour isoler le tractus mammillo-thalamique  (7) qui connecte thalamus et corps mammillaire (1).

Observez le circuit de Papez :

  • fimbria (6), crus fornicis (5), corps (4) et colonnes du fornix (3) se terminant sur le corps mammillaire (1),
  • tractus mammillo-thalamique (7), connectant ce dernier au thalamus (12),
  • thalamus (12), connecté à son tour à l'hippocampe (8) via le cingulum 10) et le gyrus parahippocampique (11).

Observez les plexus choroides (2), qui entrent dans le ventricule latéral par la fissure choroidienne, située entre thalamus (12) et fornix (4).

Au bistouri, délimitez une fenêtre dans l'épendyme à la jonction entre tête (1) et corps (3) du noyau caudé.

Retirez doucement l'épendyme dans cette fenêtre.

Au même niveau "grattez" doucement le noyau caudé pour découvrir les radiations thalamiques (2). 

Les ponts putamino-caudés sont formés de substance grise qui joint le noyau caudé au putamen. Ils sont situés entre les radiations thalamiques.

Au bistouri, sectionnez longitudinalement le corps calleux, pour mieux dégager le noyau caudé.

Retirez la totalité de l'épendyme et du noyau caudé pour dégager les radiations thalamiques (1).

Retirez

  • le corps calleux, à sa jonction au noyau caudé,
  • le fornix et le plexus choroïde,
  • l'hippocampe,
  • le tractus mammillo-thalamique et les corps mammillaires,
  • la partie médiale du thalamus.

Observez l'épendyme qui tapisse l'atrium (3) et les cornes ventriculaires posterieure (4) et inferieure (5).

La limite laterale de la corne antérieure (1) et du corps (2) du ventricule latéral (noyau caudé tapissé par l'épendyme) a été retirée lors des étapes précédentes, montrant les radiations thalamiques.

Retirez l'ependyme de l'atrium et de la corne postérieure du ventricule latéral (très adherent à la substance blanche sous-jacente).

Utilisez une pince et des spatules de bois pour montrer le tapetum (2), partie du corps calleux qui borde l'ependyme.

(1) Fibres en  “U” courtes.

Ce projet est financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) - Région Centre-Val-deLoire. Il bénéficie du soutien du Groupe InterRégional de Pédagogie Innovante des Hopitaux Universitaires du Grand Ouest (GIRPI HUGO)

© Anthropotomia - Mentions Légales

Nombre de vues de cette page : 890 - nombre de visiteurs : 698