Substance Blanche Télencéphalique Ventrale

Les régions
Cliquez ici

Identifier les structures non corticales : 

  • nerf olfactif (I), comportant le tractus olfactif (1) et le bulbe olfactif (2),
  • artère carotide interne (3),
  • nerf optique (II, 4) qui se dirige vers le chiasma optique,
  • nerf oculomoteur (III, 5),
  • mésencéphale formé du pédoncule cérébral (6), du tegmentum (7) et du tectum (8),
  • splénium (9), partie la plus postérieure du corps calleux.

Identifier les structures corticales frontales : 

  • gyrus rectus (11), à la limite entre faces ventrale et mediale du lobe frontal,
  • sulcus olfactif (10),
  • gyri orbitaires subdivisés par le sulcus orbitaire (en « H », 13) en gyri orbitaires antérieur, postérieur, latéral et médial (12).

Identifier les structures corticales temporo-occipitales, de médial à latéral: 

  • gyrus occipito-temporal médial (T5-O5), formé d'une partie temporale, le gyrus parahippocampique (T5, 16), et d'une partie occipitale, le gyrus lingual  (O5, 19),
  • sulcus occipito-temporal médial ou collatéral (14), 
  • gyrus occipito-temporal médial ou fusiforme (T4-O4, 15),
  • sulcus occipito-temporal latéral (18),
  • gyrus temporal inférieur (17).

Retirer le cortex spongieux des sillons avec une spatule en bois

Identifier les sulci, bordés par des fibres d’association courtes en « U » (1) : 

  • sulcus olfactif (2),
  • sulcus orbitaire (3),
  • sulcus collatéral (4),
  • sulcus occipito-temporal lateral (5).

Utiliser une pince et une spatule en bois pour retirer les fibres en « U ».

Observer le faisceau longitudinal inferieur (FLI) (FLI, 1), qui connecte la face ventral des lobes occipital (2) et temporal (3). 

 

Ouvrir au bistouri le ventricule latéral (1) en sectionnant son plancher.

Observer :

  • l'épendyme (2) qui tapisse la cavité ventriculaire.
  • l’hippocampe (3), qui forme la partie médiale du plancher de la corne temporal du ventricule latéral,
  • le plexus choroïde (4), au dessus de l'hippocampe (3),
  • le forceps majeur (5) postéro-médial au ventricule.

Récliner et couper l’hippocampe pour laisser apparaitre la totalité du plexus choroïde (1) de la corne temporale. 

Récliner le plexus choroïde. 

Observer le tractus optique (1), le corps géniculé latéral (2) et le pulvinar (3) à la partie postéro-dorale du thalamus.  

Utiliser un scalpel pour ouvrir la totalité du plancher de la corne inférieure du ventricule 

Avec une spatule en bois, retirez :

  • la partie médiale du faisceau longitudinal inferieur (2)
  • l'épendyme
  • le tapetum (1), formé de fibres calleuses sous épendymaires qui tapissent les parois dorsale et latérale de la corne inférieure du ventricule.

Les radiations thalamiques (3) apparaissent sous le tapetum (1).

La boucle temporale (de Meyer) des radiations optiques (4), elle aussi externe au tapetum, recouvre le toît de la corne temporale ventriculaire. 

Utiliser une spatule en bois et une pince pour récliner les fibres du FLI et dégager les radiations optiques (1).

La totalité de la voie visuelle est alors exposée:

  • nerf optique (1),
  • chiasma (2),
  • tractus optique (3),
  • corps géniculé latéral (4),
  • radiations optiques (5) avec notamment la boucle de Meyer (6), incurvée autour de la corne ventriculaire,
  • cortex calcarin.

Se munir de lunettes anaglyphes rouge/cyan pour regarder ces vues stereoscopiques.

Ce projet est financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) - Région Centre-Val-deLoire. Il bénéficie du soutien du Groupe InterRégional de Pédagogie Innovante des Hopitaux Universitaires du Grand Ouest (GIRPI HUGO)

© Anthropotomia - Mentions Légales

Nombre de vues de cette page : 779 - nombre de visiteurs : 595