Voie trans-labyrinthique

Les régions
Cliquez ici

Indication : 

Installation : Voie translabyrinthique droite

  • Décubitus dorsal, tête tournée du côté opposé à la lésion
  • Légère extension cervicale
  • Billot sous l’épaule homolatérale à l’abord
  • Le chirurgien se positionne du côté de la lésion, le microscope du côté opposé
  • Monitorage du nerf facial électromyographique accompagné d’un système calibrable permettant de repérer le nerf facial et de juger de son caractère stimulable au terme de l’intervention

Repères : 

  • Apex mastoïdien (1)
  • Arcade zygomatique (2)
  • Sillon rétro-auriculaire (3), lobule (4), hélix (5) de l’oreille

Instructions

Incision :

  • Débutant à l’apex mastoïdien (1) , contournant sa face latérale
  • Suivant la courbe du pavillon de l’oreille à environ un doigt du sillon rétro-auriculaire (3)
  • S’achevant en région sus-auriculaire à deux travers doigts au-dessus de la partie supérieure du méat auditif externe

Repères :

  • Apex mastoïdien (1)
  • L’écaille temporale (2)
  • Lambeau à charnière antérieure (3) : muscle et tissus sous-cutané rétro-auriculaire
  • La ligne de projection du sinus sigmoïde (4)
  • Linea temporalis (5) 
  • La limite antérieure de la zone de fraisage, correspondant au mur postérieur du méat auditif externe (6)

Instructions :

  • Récliner le scalp antérieurement
  • Incision en L inversé :

- Du muscle temporal (5) en haut

- Du tissu sous-cutané et du muscle rétroauriculaire, qui sont ruginés : ce lambeau à charnière antérieure (3) est rétracté antérieurement vers le méat auditif externe avec des écarteurs autostatiques

  • Exposition de la corticale latérale du rocher : l’apex mastoïdien (1), l’écaille temporale (2)
  • Identification du triangle d’attaque du fraisage de la masto-antro-atticotomie entre :

- La ligne de projection du sinus sigmoïde (4)

- La limite antérieure, correspondant au mur postérieur du méat auditif externe (6)

- La linea temporalis (5), en profondeur de laquelle se trouvera la dure-mère temporale 

Repères :

  • Apex mastoïdien (1)
  • L’écaille temporale (2)
  • Cellules mastoïdiennes (3)
  • Le sinus sigmoïde droit (4)
  • Incus (5)
  • Aditus ad antrum  (6)
  • Dure mère de la fosse temporale (7)
  • Mur postérieur du méat auditif externe (8)
  • Canal semi-circulaire latéral (9)

Instructions

Masto-antro-atticotomie: les cellules mastoïdiennes (3) sont fraisées jusqu’à l’identification des bords de la voie translabyrinthique :

  • En avant : 

- Le mur postérieur du méat auditif externe (8),

- L’additus ad antrum (6), l’incus (5),

  • En arrièreLe sinus sigmoïde (4) jusqu'à l'angle sinuso-dural en regard de la dure-mère de la fosse temporale (7)
  • En hautLa dure mère de la fosse temporale (7)

Repères

  • Cellules mastoïdiennes (3)
  • Le sinus sigmoïde droit (4)
  • Incus (5)
  • Aditus ad antrum  (6)
  • Dure mère de la fosse temporale (7)
  • Mur postérieur du méat auditif externe (8)
  • Portion mastoïdienne verticale du nerf facial (9)
  • Canal semi-circulaire latéral (10)
  • Zone de labyrinthectomie (11)
  • Dure-mère de la fosse postérieure (12)

Instructions :

  • Poursuite du fraisage dans la zone se situant entre :

- Antérieurement : Le mur postérieur du méat auditif externe (8) et le nerf facial dans sa portion mastoïdienne (9)

- Postérieurement et médialement : Le sinus sigmoïde (4) et la dure-mère de la fosse cérébrale postérieure (12)

- Supérieurement : la dure-mère de la fosse moyenne (7) 

  • Labyrinthectomie (11) : 

- Fraisage du canal semi-circulaire latéral (10), dont l’extrémité antérieure conduit à ouvrir le vestibule

- Postérieurement et médialement, les canaux semi-circulaires postérieur et supérieur sont à leurs tours sacrifiés jusqu’à atteindre la crus-commune, qui elle aussi ouvre le vestibule. On veillera à conserver l’ampoule du canal semi-circulaire supérieur, qui servira de repère pour l’identification de la portion labyrinthique du nerf facial. 

  • Entre le canal semi-circulaire postérieur et le sinus sigmoïde (4) se trouve le sac endolymphatique, dans un dédoublement de la dure-mère de la fosse cérébrale postérieure (12). 

Repères :

  • Le sinus sigmoïde droit (4)
  • Branche longue de l’incus (5)
  • Additus ad antrum (6)
  • Dure mère de la fosse temporale (7)
  • Portion mastoïdienne verticale du nerf facial (9)
  • Tunnel supérieur (13) et inférieur (14) de fraisage du méat auditif interne
  • Fond du méat auditif interne (15) avec sa dure-mère (fundus)

Instructions

  • Exposition du fond du méat auditif interne (15), entouré de dure-mère 
  • Fraisage d’un tunnel supérieur (13) et inférieur (14) de part et d’autre du méat auditif interne 

Repères :

  • Le sinus sigmoïde droit (4)
  • Branche longue de l’incus (5)
  • Additus ad antrum (6)
  • Dure mère de la fosse temporale (7)
  • Nerf facial dans sa portion mastoïdienne (9)
  • Paquet acoustico-facial (16) 
  • Nerf vestibulaire supérieur (17)
  • Nerf vestibulaire inférieur (18)
  • Citerne de l’angle ponto-cérébelleux (19)
  • Nerf facial (20) dans son trajet entre le porus et le fundus 

Instructions

  • Incision horizontale de la dure-mère du méat auditif interne dans son axe
  • Identification du paquet acoustico-facial (16), puis des nerfs vestibulaire supérieur (17) et inférieur (18)
  • Le nerf facial (20) est exposé en sectionnant le nerf vestibulaire supérieur(17) : ils cheminent le long du toît du méat auditif interne (cf Schéma du méat auditif interne)

Se munir de lunettes anaglyphes (rouge/cyan) pour visionner ces vues stéréoscopiques. 

Voir aussi

Ce projet est financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) - Région Centre-Val-deLoire. Il bénéficie du soutien du Groupe InterRégional de Pédagogie Innovante des Hopitaux Universitaires du Grand Ouest (GIRPI HUGO)

© Anthropotomia - Mentions Légales

Nombre de vues de cette page : 455 - nombre de visiteurs : 344