Page en chargement, merci de bien vouloir patienter

Chargement...

Face dorsale de l'avant-bras

image ampoule pour afficher les régionsimage main pour afficher la partie du corps

Repérer l'anatomie de surface :

  • Le processus styloïde ulnaire (1),
  • Le relief du bord dorsal de l'ulna (2),
  • Le processus styloïde radial (3).

Tracer les lignes d’incision :

  • 2 transversales : intercondylaire au coude et au pli d’extension du poignet,
  • 1 longitudinale médiane.

Récliner la peau et le tissu sous-cutané.

Observer le réseau veineux superficiel (1) ainsi que des rameaux nerveux superficiels sensitifs issus :

Inciser le fascia antebrachial (1) sur la ligne médiane et le récliner (sauf au voisinage de l’épicondyle latéral où il adhère aux muscles sous-jacents).

Individualiser les muscles de la loge postérieure superficielle (épicondyliens latéraux) qui s’insèrent par un tendon commun sur l’épicondyle latéral de l’humérus. De latéral en médial :

Récliner les muscles de la loge superficielle pour individualiser les muscles de la loge profonde, de latéral en médial :

Observer les os de l'avant-bras : le radius (5) et l'ulna (6), et, en fuite, les muscles du compartiment latéral (7).

Individualiser les muscles de la loge latérale, de latéral en médial :

Disséquer le nerf interosseux antébrachial postérieur (1), branche du nerf radial, situé entre les muscles long extenseur du pouce (3) et court extenseur du pouce (2).

NB: La branche profonde du nerf radial donne des rameaux musculaires pour les muscles de la loge dorsale, et se termine en nerf interosseux antébrachial postérieur (1) qui gagne la face dorsale du carpe pour l'innerver.