Les veines pulmonaires

Au nombre de 4, deux droites et deux gauches, elles ramènent à l'atrium gauche le sang oxygéné par les poumons

Origine :

- v. pulmonaire supérieure droite : pour les lobes supérieur et moyen du poumon droit (fusion des vv. apicale, antérieure, postérieure et du lobe moyen)
- v. pulmonaire inférieure droite : pour le lobe inférieur du poumon droit (fusion des vv. apicale et basale commune)
- v. pulmonaire supérieure gauche : pour le lobe supérieur gauche (vv. apico-postérieures, antérieures et lingulaires)
- v. pulmonaire inférieure gauche :pour le lobe inférieur gauche (vv. basales supérieure et commune)

Trajet : court (15mm), horizontal passent le hile pulmonaire, traversent le péricarde et gagnent l'atrium gauche

- au hile pulmonaire : les vv. pulmonaires supérieures sont prébronchiques, les vv. pulmonaires inférieures sont infrabronchiques
- en intrapéricardique : la face postérieure des vv pulmonaires est recouverte par le sinus oblique du péricarde

Terminaison : atrium gauche

Imprimer

    • 1
    • 1l
    11 1l2

    Réséquer les lambeaux péricardiques ainsi que les noeuds lymphatiques pré-trachéo-bronchiques.

    Disséquer :
    - L’oesophage (1) de haut en bas
    - Les nerfs vagues, le droit se dirigeant vers la face postérieure de l'oesophage, le gauche vers sa face antérieure
    - Le nerf récurrent gauche (2) qui naît sous l'arc aortique (4)
    Observer :
    - L'arc de la veine azygos (3)
    - L'arc de l’aorte (4)
    - La carène trachéale (5)
    - Le tronc pulmonaire (6)
    - L'oesophage (1) qui dépasse son bord gauche

    N’oubliez pas de cliquer sur les !
    • 2
    • 2l
    21 2l2

    Achever la dissection des deux pédicules pulmonaires en place.

    Observer le hile gauche :
    - L'artère pulmonaire (1)
    - Les veines pulmonaires supérieure et inférieure (2)
    - La bronche principale (3)
    - Les artères bronchiques (non visibles sur cette photo)
    • 3
    • 3l
    31 3l2

    Ligaturer chaque pédicule pulmonaire.

    Couper chaque élément des hiles pulmonaires, latéralement à l'arc de la veine azygos à droite, et latéralement à l'arc de l’aorte à gauche.

    Retirer les poumons du thorax.

    Observer sur le poumon gauche (gonflé sur la photo) :
    - A la face costale (photo de droite): la scissure oblique (1), entre lobes supérieur (S) et inférieur (I)
    - A la face médiastinale (photo de gauche) :
    - Le hile pulmonaire : artère pulmonaire (3), veines pulmonaires (4) et bronche principale (5)
    - Le ligament pulmonaire (6) qui prolonge le hile vers le bas
    - L'incisure cardiaque (2)
    • 4
    • 4l
    41 4l2

    Observer sur le poumon droit (dégonflé sur la photo) :
    - A la face costale (photo de droite):
    - la scissure oblique (1) qui sépare le lobe inférieur (I) des lobes supérieur (S) et moyen (M)
    - la scissure horizontale (2), entre lobes superieur (S) et moyen (M)
    - A la face médiastinale (photo de gauche) :
    - Le hile pulmonaire : artère pulmonaire (3), veines pulmonaires (4) et bronche principale (5)
    - Le ligament pulmonaire (6) qui prolonge le hile vers le bas
    stethoscope

    Auscultation pulmonaire

    Ausculter bilatéralement et symétriquement, du haut vers le bas, les 2 champs pulmonaires postérieurs, latéraux puis apicaux.

    • 5
    • 5l
    51 5l2

    Disséquer la veine azygos (2) qui se termine dans la veine cave supérieure (8) après avoir reçu :
    - les veines intercostales droites (7)
    - la veine intercostale supérieure droite (1)
    - la veine hémi-azygos (9)
    - la veine hémi-azygos accessoire (10)
    Nettoyer le centre phrénique pour observer les orifices du diaphragme pour :
    - l'aorte (3)
    - la veine cave inférieure (4)
    - l’oesophage (5)
    Observer :
    - la profondeur des culs-de-sac costo-diaphragmatiques de la plèvre, le droit étant plus profond que le gauche
    - l’asymétrie d’élévation des coupoles diaphragmatiques (6)
    • 6
    • 6l
    61 6l2

    Réséquer la plèvre pariétale bilatéralement.

    Observer les nerfs grands splanchniques (1), plaqués contre la paroi thoracique.