Le muscle diaphragme

Le diaphragme forme le plancher de la cavité thoracique qu'il sépare de la cavité abdominale. Il est recouvert en partie par la plèvre et le péricarde sur sa face supérieure et par le péritoine sur sa face inférieure. Il est formé de deux coupoles concaves en bas et en avant, la droite étant plus élevée que la gauche du fait de la présence du foie dans l’hypochondre droit.

Insertions : comprennent 3 parties

- sternale : par deux faisceaux sur le processus xiphoïde du sternum
- costale : face interne des côtes 6-XII, ligaments arqués accessoire (entre apex des côtes XI et XII) et latéral (apex côte XII - processus costiforme L1)
- lombaire :
- par les piliers droit (vers les corps vertébraux L1-L3) et gauche (corps vertébraux L1-L2) reliés en haut par le ligament arqué médian,
- par le ligament arqué médial (corps-processus costiforme de L1)

Ventre : ensemble de mm. digastriques à ventres opposés. L'ensemble des tendons intermédiaires forment le centre phrénique du diaphragme

Orifices :

- foramen de la veine cave inférieure, contenant en outre des rameaux du n. phrénique droit, fibreux, projette à hauteur du niveau vertébral T9
- hiatus oesophagien, comportant aussi les nn. vagues, musculaire, niveau vertébral T10
- hiatus aortique, comportant aussi le conduit thoracique et parfois une anastomose entre vv. azygos et hémi-azygos, fibreux (ligament arqué médian), niveau T12
- le trigone sterno-costal, pour l'a. epigastrique supérieure, musculaire
- le trigone lombo-costal
Innervation : nn. phréniques, branches du plexus cervical
Fonction :
- contraction : inspiration
- relâchement : expiration passive

Imprimer