La veine cave supérieure

Origine : réunion des vv. brachio-céphaliques droite et gauche, à la face dorsale du 1er cartilage costal droit

Trajet : 7 cm de long, 2 cm de diamètre, elle est verticale au bord droit du sternum, entre le thymus en avant et le pédicule pulmonaire droit en arrière

Terminaison : atrium droit, à hauteur du 2ème espace intercostal droit. Sa partie terminale est recouverte de péricarde séreux

Afférence : v. azygos, qui se termine à sa face postérieure par une crosse au dessus du pédicule pulmonaire droit (3ème espace intercostal)

Imprimer

    • 1
    • 1l
    11 1l2

    Ligaturer par deux fils chacun de ces vaisseaux :
    - aorte à 3 cm de son origine (1)
    - tronc pulmonaire à 3 cm de son origine
    - veine cave supérieure le plus loin possible du coeur dans son trajet intra-péricardique
    - veine cave inférieure à son entrée dans le thorax
    - veines pulmonaires dans leur trajet intra-péricardique, le plus loin possible du coeur
    Couper ces vaisseaux entre les ligatures et retirer le coeur du thorax
    • 2
    • 2l
    21 2l2

    Sectionner les ligatures présentes sur l'aorte, le tronc pulmonaire, la veine cave supérieure, la veine cave inférieure et les veines pulmonairesau dessus d'un bac.

    Faire couler de l’eau au travers chacun des orifices artériels et veineux afin de nettoyer les caillots de sang.

    Observer les valves aortiques (1) et pulmonaires (2).
    • 3
    • 3l
    31 3l2

    Disséquer l’aorte de l’artère pulmonaire.

    Observer puis disséquer :
    - L’artère coronaire gauche (1) se terminant en artères interventriculaire antérieure (2) et circonflexe (3)
    - L’artère coronaire droite (4)
    • 4
    • 4l
    41 4l2

    Retourner le coeur pour observer sa face inférieure.

    Reperer l'orifice du sinus coronaire (1) dans l'atrium droit, en avant et à gauche de l'orifice cave inférieur.

    Cathéterisez le en suivant le sillon coronaire gauche.
    • 5
    • 5l
    51 5l2

    Ouvrir l’atrium droit en engageant les ciseaux à disséquer à l’intérieur de la veine cave supérieure (2) pour ressortir par l'ostium de la veine cave inférieure (1).

    Sectionner la face latérale de l’atrium droit selon une ligne verticale reliant les ostia caves.

    Inciser l’atrium droit en partant du milieu de la première incision pour rejoindre l’extrémité de l’auricule droit (3).
    • 6
    • 6l
    61 6l2

    Observer l’atrium droit qui présente 6 faces :
    - supérieure : orifice de la v. cave supérieure (4)
    - inférieure :
    - ostium de la v. cave inférieure (5) en arrière
    - ostium du sinus coronaire et sa valvule (2)
    - latérale : porte les mm. pectinés (6)
    - médiale ou septale : porte la fosse ovale (1)
    - postérieure, lisse
    - antérieure : ostium atrio-ventriculaire droit (3) surmonté de l'auricule droit (7) cloisonné par des trabécules.
    • 7
    • 7l
    71 7l2

    Repérer l'ostium du tronc pulmonaire (1), situé en avant et à gauche de l'ostium de l'aorte (2)

    Ouvrir le ventricule droit en y engageant une pince à disséquer de l’ostium du tronc pulmonaire (1) à la pointe du coeur (3).

    Sectionner la paroi antérieure du ventricule droit en passant entre les valvules semi-lunaires antérieure et gauche de la valve pulmonaire. Longer ensuite la cloison interventriculaire, en suivant la direction du sillon interventriculaire (4).

    Faire une seconde incision à partir de l'extrémité distale de la première, qui revienne vers le bord droit du coeur.
    Faire cette incision à vue sur la cavité du ventricule droit pour ne pas couper les muscles papillaires (passer entre l'antérieur et le postérieur).
    • 8
    • 8l
    81 8l2

    Observer le ventricule droit qui a la forme d'une pyramide à quatre faces et une base:
    - base, formée de deux orifices :
    - ostium atrio ventriculaire, portant les cuspides septale (1), antérieure (5) et postérieure de la valve tricuspide, la cuspide postérieure n’étant visible qu’après incision de l'antérieure
    - ostium pulmonaire portant les 3 valvules sigmoïdes (2)
    - apex (6) : comportant de nombreuses trabéculations
    - paroi antérieure : répond à la paroi thoracique et porte le muscle papillaire antérieur (7)
    -paroi septale, formée par le septum interventriculaire, qui comporte :
    - une zone lisse supérieure (cône artériel, 8), située sous l'ostium du tronc pulmonaire
    - une zone inférieure portant les muscles papillaires septaux (4) et la trabécule septomarginale (9)
    - paroi postérieure : répond à la face diaphragmatique du coeur ; porte le muscle papillaire postérieur (3) et la trabécule septomarginale (9)
    • 9
    • 9l
    91 9l2

    Ouvrir l’atrium gauche en coupant :
    - L’intervalle entre les 2 orifices des veines pulmonaires gauches (1)
    - L’intervalle entre les 2 orifices des veines pulmonaires droites (2)
    Sectionner transversalement l’intervalle entre les 2 orifices créés.
    • 10
    • 10l
    101 10l2

    Eversez la paroi postérieure de l’atrium gauche, portant les ostiums des veines pulmonaires

    Repérez :
    - La cloison inter-atriale, formant sa paroi médiale, avec le relief de la fosse ovale (non visible sur cette photo)
    - L’ostium atrio-ventriculaire gauche (1), formant sa paroi antérieure
    - L'ostium de l'auricule gauche (non vivible sur cette photo), à la partie antéro-supérieure de la paroi gauche
    • 11
    • 11l
    111 11l2

    Ouvrir le ventricule gauche en insérant la lame des ciseaux dans l’orifice aortique (1) et inciser entre les valvules semi-lunaires aortiques droite (3) et gauche (4) .

    Continuer la section parallèlement à la cloison interventriculaire jusqu’à l'apex du coeur.

    Remonter ensuite le long du bord gauche du coeur sur quelques centimètres (2).
    • 12
    • 12l
    121 12l2

    Observer le ventricule gauche :
    - Les valvules semi-lunaires aortiques postérieure (1), droite (2) et gauche (3)
    - Les valvules semi-lunaires droite et gauche sont surmontées par les ostiums respectifs des artères coronaires droite et gauche (3)
    - La valve mitrale formée des cuspides gauche (4, petite) et septale (6, grande)
    - Les muscles papillaires antérieur (5) et postérieur (7) qui envoient leurs cordages tendineux à ces deux cuspides
    - Le septum interventriculaire, lisse en arrière (8), trabéculaire en avant
    stethoscope

    Auscultation cardiaque

    En prenant le pouls, ausculter :

    - Le foyer aortique
    - Le foyer pulmonaire
    - Le foyer d’Erb
    - Le foyer mitral
    - Le foyer tricuspidien