Nerf médian

Origine : branche terminale du plexus brachial, par réunion de 2 racines issues de ses faisceaux médial et latéral

Trajet :

- dans le sillon brachial : entre les muscles biceps brachial et brachial, au bord latéral, puis à la face ventrale et enfin au bord médial de l'artère brachiale

- dans le sillon bicipital médial : au bord médial de l'artère brachiale

- à l'avant bras :
- passe entre les 2 chefs du muscle rond pronateur,
- puis entre les muscles fléchisseur superficiel des doigts et long fléchisseur du pouce,
- apparait au bord latéral du muscle fléchisseur superficiel des doigts
- dans la canal carpien : entre les tendons des muscles long fléchisseur du pouce latéralement et fléchisseur superficiel des doigts médialement
Terminaison : dans la loge palmaire moyenne en rameaux musculaire thénarien et nerfs digitaux palmaire communs I II et III

Fonction :
- Flexion et pronation de la main, pince pollicidigitale (la plupart des muscles du compartiment antérieur de l’avant-bras et les muscles thénariens)
- Sensibilité de la main uniquement (cf schéma: )
Testing : opposition du pouce par la pince pouce-index

Pathologie : Syndrome du canal carpien ou compression du nerf médian avec dysesthésie puis déficit sensitif du territoire correspondant jusqu’à un déficit moteur avec perte de l’opposition du pouce ; diagnostiqué par le signe de Tinel (percussion douloureuse du poignet) et le test de Phalen 

Imprimer

    • 01
    • 01Le
    011 01Lee2

    Repérer l'anatomie de surface :
    - Le tendon du muscle triceps brachial (5)
    - Le relief du muscle brachioradial et des muscles épycondiliens latéraux (1),
    - L’olécrane (2),
    - Les saillies des épicondyles médial (3) et latéral (4)
    Tracer les lignes d'incision :
    - 1 ligne longitudinale : postéro-médiane
    - 2 lignes transversales : à 5 cm au dessus et au dessous de l’olécrane.
    • 01
    • 02Le
    021 02Lee2

    Récliner la peau et le tissu sous cutané. Attention à ne pas léser la bourse séreuse olécranienne (1) qui est intriquée dans le tissu sous cutané.

    Reconnaître la bourse séreuse olécranienne (1) sur le sommet de l’olécrane.

    Disséquer dans le tissu sous cutané les nerfs cutanés superficiels :
    - Le nerf cutané postérieur de l’avant-bras (2), branche collatérale sensitive du nerf radial qui traverse le fascia brachial entre les muscles muscle triceps brachial et muscle brachioradial.

    - La branche terminale ventrale du nerf cutané médial de l'avant-bras (3) (branche du faisceau médial du plexus brachial), accompagné de la veine basilique (4)

    - La branche terminale dorsale du nerf cutané médial de l'avant-bras (5) (branche du faisceau médial du plexus brachial).

    Clinique

    La bursite olécrânienne : palpation d’une bourse séreuse tuméfiée lors d'un processus inflammatoire la région olécranienne.

    • 03
    • 03Le
    031 03Lee2
    jquery slider by WOWSlider.com v8.6

    Exercer une rotation du membre supérieur afin de placer l’épicondyle médial (6) face à vous.

    Inciser le fascia profond sur la ligne médiane et le récliner de part et d’autre : le muscle triceps brachial (7) se termine sur l’olécrane tandis que le muscle fléchisseur ulnaire du carpe (8) s’insère sur l’épicondyle médial

    Chercher le nerf ulnaire (1) médialement et le disséquer :
    - proximalement, le long du septum intermusculaire médial qu’il perfore au tiers moyen du bras
    - distalement, sous l’arcade reliant les insertions du muscle fléchisseur ulnaire du carpe (8) sur l’épicondyle médial (6) et sur le bord postérieur de l’ulna.

    Disséquer le nerf cutané médial de l'avant-bras (2) qui accompagne la veine basilique (4)

    Remarque : Nous pouvons également observer sur cette photo, en fuite vers l'avant :
    - Le nerf médian (3)
    - Les veines brachiales (5)