Muscle tenseur du fascia lata

Muscle de la région glutéale latérale.

Insertion proximale : crête iliaque (entre le tubercule de la crête et l’EIAS) et fascia glutéal)
Ventre : épais et allongé, fibres dirigées distalement et dorsalement
Insertion distale : 1/4 proximal du tractus iliotibial (bord antérieur)

Innervation : nerf glutéal supérieur
Fonction : stabilisateur de la hanche et stabilisateur du genou en extension

 

Imprimer

    • 01
    • 01Le
    011 01Le2

    Repérer l'anatomie de surface :
    - Les muscles vastes médial (1) et latéral (2) du muscle quadriceps, et le tendon quadricipital
    Tracer les lignes d'incision :
    - 1 longitudinale : médiane
    - 2 transversales :
    - de l’épine iliaque antéro-supérieure (EIAS) (3) au pubis (4)
    - horizontale, deux travers de doigt proximalement au genou
    N’oubliez pas de cliquer sur les !
    • 02
    • 02Le
    021 02Le2

    Récliner la peau et le tissu sous-cutané

    Disséquer dans le tissu cellulo-graisseux les nerfs cutanés médial (1) et antérieurs de la cuisse (branches du nerf fémoral) et vaisseaux (2) superficiels dont la veine grande saphène (visible sur la photo de l'étape 4)

    Les nerfs superficiels

    Les nerfs superficiels observés sont des rameaux issus des nerfs :

    - Génitofémoral (sensibilité de la partie supéro antérieure de la cuisse)
    - Cutané latéral de la cuisse (partie antéro latérale)
    - Fémoral (sensibilité de la partie antérieure)
    - Obturateur (sensiblité de la partie inféro médiale)

    • 03
    • 03Le
    031 03Le2

    Sectionner verticalement sur la ligne médiane le fascia lata (1) et le récliner de part et d’autre.
    Identifier et individualiser les muscles de la loge antérieure de la cuisse tout en préservant leur paquets vasculo-nerveux, de latéral en médial :
    - Le muscle vaste latéral (2)
    - Le muscle droit fémoral (3)
    - Le muscle vaste médial (4)
    - Le muscle sartorius (5)
    Observer le muscle tenseur du fascia lata (6) (latéral à l’insertion proximale du muscle sartorius) et le tractus ilio-tibial (7) qui lui fait suite en latéral

    La loge antérieure de la cuisse

    La loge antérieure de la cuisse comporte 3 autres muscles non mis en évidence sur cette vue :

    Muscle vaste intermédiaire

    Un des 4 chefs du muscle quadriceps fémoral.

    Insertion proximale : fémur (deux tiers supérieurs des faces antérieure et postéro-latérale)
    Ventre : semi cylindrique
    Insertion distale : patella en s’unissant à la face profonde du tendon des muscles vaste médial, vaste latéral et droit fémoral

    Innervation : nerf fémoral
    Fonction : extenseur de la jambe

    Muscle grand psoas

    Insertion proximale : rachis T12-L5 : faces latérales des corps vertébraux, disques intervertébraux, processus transverses
    Ventre : triangulaire, forme un tendon qui passe en avant de l’articulation coxo-fémorale
    Insertion distale : commune avec celle du muscle iliaque, sur le petit trochanter du fémur

    Innervation : rameaux du plexus lombaire (L1-L2)
    Fonction : fléchisseur et rotateur latéral de la cuisse

    Muscle iliaque

    Insertion proximale : fosse iliaque, crête iliaque, aile du sacrum et articulation sacro-iliaque
    Ventre : épais, triangulaire
    Insertion distale : commune avec celle du muscle grand psoas, sur le petit trochanter du fémur

    Innervation : nerf fémoral
    Fonction : fléchisseur et rotateur latéral de la cuisse

    Veine grande saphène

    Veine superficielle du membre inférieur qui :

    - nait à l’extrémité médiale de l’arc veineux dorsal du pied
    - passe ventralement à la malléole médiale, monte sur le bord médial de la jambe, passe dorsalement aux condyles tibial et fémoral médiaux, revient au bord médial de cuisse puis à sa face ventrale pour gagner le trigone fémoral
    - forme une crosse qui traverse le fascia criblé du hiatus saphène et se jette dans la veine fémorale, 4 cm sous le ligament inguinal

    • 04
    • 04Le
    041 04Le2

    Repérer la veine grande saphène (1).

    Récliner les muscles droit fémoral (7) et sartorius (8) latéralement pour mettre en évidence le muscle vaste intermédiaire (2).

    Disséquer dorsalement au muscle sartorius (8) et médialement au muscle vaste médial (9) le canal des adducteurs (gaine aponévrotique). Celui-ci prolonge distalement le trigone fémoral.
    Y individualiser :
    - l’artère fémorale (4) qui chemine ventralement à la veine fémorale (5)
    - les nerfs saphène (6) et saphène accessoire (3) qui encadrent latéralement et médialement l’artère fémorale (4)
    • 05
    • 05Le
    051 05Le2

    Exposer, depuis la partie proximale de la cuisse : le nerf saphène accessoire (1), médial à l’artère fémorale (2) et le nerf saphène, (4) latéral à celle-ci, la veine fémorale (3) plus profonde et qui se dirige du bord latéral au bord médial de l’artère.
    • 06
    • 06Le
    06e1 06Le2

    Mettre le membre inférieur en rotation latérale afin de mieux exposer la loge médiale de la cuisse.

    Récliner latéralement le paquet vasculo-nerveux.

    Individualiser les muscles visibles de la loge médiale de la cuisse, de latéral en médial :
    - Le muscle long adducteur (1)
    - Le muscle grand adducteur (2)
    - Le muscle gracile (3)
    • 07
    • 07Le
    071 07Le2

    Récliner le muscle long adducteur (1) latéralement et individualiser le muscle court adducteur (2) qu'il recouvre. Le muscle grand adducteur (3) est plus dorsal.